La tour Nordstern.

Publié le par Capitale européenne de la culture 2010

La capitale de la culture envoie un signal. La surélévation du puit 2 de l’ancienne mine Nordstern, classée monument historique, documente le tournant de la Ruhr : du charbon vers la culture.

Le puit se transforme en musée, la tour elle, en quatre étages de verres additionnés, qui devraient être couronné d’un monument de plastique de 25 mètres de hauteur. Pour l’instant il est prévu d’y présenter de l’art vidéo issu de la collection Goetz (Munich). Sur les différents étages de la tour classée monument historique, des vidéos seront présentées dans un contexte aussi peu conventionnel qu’émotionnel.

La mine Nordstern est digne d’un voyage culturel : l’ancienne mine est un des sept points culminant de la région et un des accès pour l’île d’Emscher, elle-même un des lieux artistiques centraux de la capitale de la culture RUHR 2010. Elle a été conçue par les mêmes architectes du monument classé patrimoine culturel mondial – le Zollverein, Fritz Schupp et Martin Kremmer.

Partenaires : La ville de Gelsenkirchen, le land de Rhénanie-du-nord-Westphalie, THS Wohnen GmbH, la collection Groetz de Munich.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article