Le passage de la Lippe. Entre paysage idyllique et trafic fluvial

Publié le par Capitale européenne de la culture 2010

Paysages fluviaux idylliques et trafics fluviaux à grande fréquence des canaux Datteln-Hamm, Dortmund-Ems et Wesel-Datteln marquent de leurs empreintes la région de la Ruhr, tout au long de la Lippe. Les romains s’orientaient déjà, grâce à la Lippe, dans leur tentative de colonisation de l’Allemagne à partir de Xanten.

Au milieu du 13e siècle, un certain nombre de villes ont joints leurs forces pour une alliance sur le pont de Lippe de Werne : ce fut la création de la ligue allemande hanséatique. Lors les siècles suivants, le territoire de la Lippe s’est étendu entre le diocèse de Münster, le comté de Mark et la région alentour de Recklinghausen. Les changements radicaux de la révolution industrielle ne parvinrent dans la région de la Lippe qu’à la fin du 19e siècle. Le paysage de la Lippe resta et reste marqué par des centres villes historiques, d’anciennes villes et bien sûr la rivière de la Lippe qui traverse Bergkamen (le plus grand port de plaisance de la région), Lünen (où se déverse la rivière Seseke), Waltrop, Selm, Datteln et Haltern am See, pour ensuite continuer vers Marl, Dorsten et Hünxe, où elle rejoindra enfin le Rhin, à hauteur de Wesel.

Publié dans Passage de la Lippe

Commenter cet article