Unna-Massen

Publié le par Capitale européenne de la culture 2010

Un modèle futur de résidence créative. Le centre de compétence pour l’intégration Unna-Massen, situé entre Unna et Dortmund, était et est le bureau de coordination pour les rapatriés, les immigrants et les réfugiés étrangers de la Rhénanie-du-nord-Westphalie (NRW).

Jusqu’en 2010 environ 40 bâtiments resteront vides, parmi ceux-ci une école et plusieurs ateliers. Y compris des lieux d’habitation et de travail. Unna-Massen offre l’unique chance de créer une enclave pour la création et pour les artistes dans la métropole de la Ruhr: une forme unique de résidence en Europe. Ici doit émerger dans un espace urbain, un modèle futuriste liant et intégrant architecture, musique, art, lumière et créativité. Son nom est une référence à l’académie allemande de Rome, la Villa Massimo.

Le nouveau Unna-Massen serait un lieu pour une formation nouvelle et intégrante dans les domaines de la créativité et de l’économie créative : d’une part sous la forme des académies estivales et hivernales européennes et des Workshops d’artistes internationaux, d’autre part dans le cadre d’un concept universitaire sur l’économie créative et les lumières qui veut s’établir dans la ville d’Unna.

Pour cela, l’enclave architecturale vieille de soixante ans doit être réhabilitée en monde expérimental avant-gardiste biomorphique, alliant lumière, sonorité et nature. La construction de bâtiments n’est pas nécessaire, il suffira simplement d’étendre ceux-ci avec les techniques sonores, lumineuses et de projections modernes. Pour cela, le projet renouera avec la tradition de l’art lumineux de la métropole de la Ruhr : les maisons existantes seront enjambées par des filaments peu visibles qui deviendront à l’aide de techniques laser des surfaces de projections. L’espace sera semblable à un gâteau de cire qui touchera tous les moyens sensoriels des habitants et qui ouvrira de nouveaux espace émotionnels. Un modèle futuriste de la vie et du travail créatif dans une œuvre d’art intégrant architecture, lumière, art sonore et nature.

Partenaire : Villa Massimo, Rome. 

Publié dans Quartiers urbains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article