Deux collines, un paysage culturel

Publié le par Capitale européenne de la culture 2010

Les paysages de la métropole de la Ruhr sont uniques. Particulièrement dans la zone Emscher où les voiries, les surfaces utilisées par l’industrie agro-alimentaires et les friches industrielles souvent rendues à l’état sauvage caractérisent la région.

Dans l’Emscher Landschaftspark se trouve, entre deux collines, un endroit typique de la Ruhr : au sud-ouest, à Essen-Kray, se tient le mont Mechten (Mechtenberg) avec la tour Bismarck et au nord-est, à Gelsenkirchen-Ückendorf, on voit le terril avec ses « marches vers le ciel » du paysage minier désaffecté de la Rheinelbe. Ils se situent dans un champ captivant entre artificiel et naturel, entre paysage verdoyant post-industriel et utilisation agricole.

Ici, les architectes paysagistes, les étudiants et les agriculteurs font de cette surface une mise en scène pittoresque qui sera visible dès le printemps 2009. Avec ce projet, ils veulent montrer comment ces nouveaux types de paysages culturels peuvent devenir une partie intégrante de l’environnement urbain.

Partenaires : Regionalverband Ruhr, Landesbetrieb Wald et Holz Nordrhein-Westfalen.

Publié dans Quartiers urbains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article