Ville temporaire dans un endroit spécial

Publié le par Capitale européenne de la culture 2010

Le paysage citadin de la métropole de la Ruhr, la méga cité turque d’Istanbul et la petite ville de Pecs en Hongrie : trois capitales de la culture 2010 avec des structures spatiales urbaines très différentes. Est-ce que la ville est le lieu de la conscience sociale et culturelle, une ancre où les « lois basiques » d’une société citadine européenne peut-être lue ?

Peut-on présumer qu’il y a des connections similaires entre les villes européennes et ces principes ? Ces questions sont développées au cours d’un projet d’étudiant d’une durée de 3 ans.

Lors d’ateliers universitaires transdisciplinaires élargis par des experts, l’espace citadin des trois capitales de la culture sera étudié. A partir du 31 octobre 2008, des étudiants de Pecs et d’Istanbul rendront visites à ceux de la métropole de la Ruhr. Ils vont se pencher ensemble sur la question de savoir comment dessiner la Burgplatz de Duisburg, en faisant en sorte qu’elle devienne l’artère principale entre le port intérieur et le centre-ville. Les prochaines excursions vers Pecs et Istanbul déboucheront aussi sur des architectures temporaires, des expositions et un évènement final dans la métropole de la Ruhr en 2010.

Partenaires : Maison européenne de la culture urbaine, université de Dortmund, université de Siegen, RWTH d’Aix la chapelle ; Turquie : université Yildiz, université Bilgi, Goethe Institut d’Istanbul, Istanbul 2010 ; Hongrie : Université de Pecs, Départements d’architecture, constructions urbaines et sciences de la communication, Goethe Institut de Budapest, Pecs 2010.

Publié dans Vue panoramique

Commenter cet article