Le passage de la vallée de la Ruhr. Simplement fabuleux.

Publié le par Capitale européenne de la culture 2010

L’histoire de l’or noir provenant de la montagne, dans la vallée de la Ruhr et de ces nombreux affluents en bordure des massifs schisteux, commence déjà dans les temps mythiques.

Selon la légende, c’est ici que Siegfried forgea son épée magique chez le gnome Alberich : Historiquement peu probable, mais concluant d’un point de vue des sciences naturelles. Ici, les moines de Werden (Quartier d’Essen où se situe une abbaye bénédictine) écrivirent – lors de la période franciscaine (13e siècle) - le « Codex Argenteus » et le « Heliand ». Ce furent les premières traductions allemandes de la bible.

Ici se trouve la plus vielle église paroissiale du nord des alpes. Celui qui emprunte le passage de la Ruhr voyage au travers d’une ancienne civilisation et rencontre à contrario de tous les « clichés de la région de la Ruhr » tous les recoins idylliques, toutes les église et tous les cloîtres derrière chaque coude de la rivière.

 

Commenter cet article